Articles grand public Glycation & Cognition

VIEILLISSEMENT ET LONGEVITE : c’est l’âge du cerveau qui commande

Contrairement aux idées reçues, la longévité est directement liée avec le nombre de neurones dans le cerveau.

On a longtemps pensé que la longévité maximale des mammifères était proportionnelle à la masse corporelle. Une étude récente utilisant des données portant sur plus de 700 espèces dont l’homme, montre que la longévité a en réalité un lien étroit avec le nombre de neurones cérébraux (1).

Il semblerait que, plus il faut de temps pour que le cerveau devienne mature, plus la longévité est élevée.

Ces résultats placent le cerveau au centre des préoccupations en matière de longévité et de bien être tout au long de la vie.

Sachant qu’on commence à maîtriser le vieillissement cérébral, notamment grâce à la plasticité du cerveau qui rend son modelage possible, cette découverte laisse entrevoir des espoirs infinis en matière de médecine anti vieillissement.

(1): Suzana Herculano‐Houzel. Longevity and sexual maturity vary across species with number of cortical neurons, and humans are no exception. The Journal of Comparative Neurology, October 2018