Articles pour spécialistes

RÉDUISONS LA GLYCATION, un facteur de risque pour le vieillissement.

Anti Aging Medicine World Congress
Congrès Mondial de Médecine Anti-Age, Monaco 02 04 2016.
Session PREVENTION AND PRACTICE OF GLYCATION
Pr Yoshikazu Yonei MD, PhD
Anti-Aging Medical Research Center, Doshisha University, Kyoto, Japan

Résumé :

Introduction :
La glycation se produit lorsqu’un sucre réducteur, tel que le glucose ou le fructose, se combine avec une protéine dans une réaction non enzymatique, produisant des protéines glyquées, formant finalement des déchets corporels appelés « produits terminaux de glycation avancée (AGEs) ». En outre, les AGEs, non seulement se déposent dans les tissus, peuvent également se lier à un récepteur spécifique appelé « RAGE » (récepteurs pour AGEs), qui en stimulant des voies cellulaires, induisant la production de cytokines inflammatoires, provoquent des inflammations de la peau et d’autres tissus. La glycation est un facteur de risque du vieillissement et des maladies liées à l’âge, et notamment l’athérosclérose, l’ostéoporose, le vieillissement cutané, la cataracte…

Les trois étapes permettant de réduire la glycation sont les suivantes :

1- Réduire les impacts du glucose, du fructose et des AGEs avec de bonnes habitudes alimentaires, la pratique modérée d’exercices physiques …
2- Prévention de la formation d’AGEs avec des inhibiteurs des AGEs (Camellia sinensis, Diospyros kaki, Sasa veitchii, Rubus suavissimus …).
3- Casser les AGEs avec des aliments et extraits AGEs Breaker (romarin et acide rosmarinique …) tels que AGE BREAKER™ récemment disponible sur le marché.

Conclusion :
La glycation peut être réduite grâce à un régime alimentaire et un mode de vie appropriés, à un apport de substances anti-glycation inhibant la formation d’AGEs et à des AGE Breakers.

La glycation peut être réduite grâce à un régime alimentaire et un mode de vie appropriés, à un apport de substances anti-glycation inhibant la formation d’AGEs et à des AGE Breakers.

LET’S REDUCE GLYCATION STRESS, a risk factor for aging.

Abstract:

Introduction:
Glycation occurs when a reducing sugar, such as glucose or fructose, combines with a protein in a non enzymatic reaction producing glycated proteins finally forming body wastes called “advanced glycation end products (AGEs)”. Furthermore, AGEs, not only deposited in the tissue, may also bind to a specific receptor called “RAGE (receptors for AGEs)”, followed by stimulating cellular signal pathways, inducing inflammatory cytokine production and causing inflammatory dames in skin and other tissues. Glycative stress is a risk factor of aging and age-related diseases, i.e., atherosclerosis, osteoporosis, skin aging, cataract.

Three steps reducing the glycative stress are as follows:
Reducing impacts by glucose, fructose and AGEs with proper eating habits, moderate exercise…
Prevention of AGEs formation with AGEs inhibitors (Camellia sinensis, Diospyros kaki, Sasa veitchii, Rubus suavissimus…).
Breaking AGEs with AGEs breaking food and extracts (Rosemary and rosmarinic acid…) such as AGE BREAKER™.

Conclusion:
Glycative stress can be reduced through an appropriate diet, lifestyle, intake of anti-glycation material inhibiting
AGEs formation and AGEs Breakers.

Glycative stress can be reduced through an appropriate diet, lifestyle, intake of anti-glycation material inhibiting AGEs formation and AGEs Breakers.

Revue de présentations scientifiques réalisée par Thomas Josse (leblogdethomasjosse) pour Insideagebreaker.org

 Crédit photo : Temps & gravité – Getty Images